Le collectionneur

Oskar Reinhart (1885-1965) est issu d’une grande famille de négociants de Winterthour. Son père Theodor Reinhart (1849-1919) dirige l’entreprise des Frères Volkart, fondée par la famille de son épouse Lilly Volkart. Sous sa direction, la firme s’avèrera pionnière dans le domaine des échanges commerciaux entre l’Inde et l’Europe. Conformément à la vie économique de Winterthour, traditionnellement dominée par l’industrie textile, l’entreprise se concentrera surtout sur le négoce du coton. En dehors de ses activités commerciales, Theodor Reinhart s’intéresse vivement à l’art. C’est ainsi qu’Oskar Reinhart aura la chance de grandir parmi les jeunes artistes allemands et suisses que son père réunit autour de lui et soutient financièrement.

Oskar Reinhart lui-même commence à collectionner dès son jeune âge, et constitue autour des années 1920 le noyau de sa collection. A 39 ans, il réalise son rêve et quitte l'entreprise familiale afin de se vouer entièrement à sa passion pour l'art. A cette époque sa collection présente déjà les traits essentiels de sa physionomie définitive. Afin de lui attribuer un espace à sa mesure, il acquiert la villa « Am Römerholz » en 1924 et fait ajouter un an plus tard une galerie de peintures à cet édifice. C'est dans cette demeure de Winterthour que Reinhart vivra jusqu'à sa mort en 1965, entouré des œuvres qui lui sont chères. Sa ferme volonté de mettre son patrimoine artistique au service de la cause publique l'incite dès 1940 à céder à la Fondation Oskar Reinhart pour la Ville de Winterthour ses peintures d'artistes allemands, suisses et autrichiens des XVIIIe, XIXe et XXe siècles, que l'on peut désormais admirer depuis 1951 au Musée Oskar Reinhart. En 1958, il lègue l'autre partie de sa collection ainsi que sa résidence « Am Römerholz » à la Confédération suisse, qui l'ouvre au public en 1970.

https://www.roemerholz.ch/content/sor/fr/home/museum/le-collectionneur.html